Potomitan

Site de promotion des cultures et des langues créoles
Annou voyé kreyòl douvan douvan

 

 

 

Guy Cayemite

Poète haïtien

Guy Cayemite

Kèk pwovèb kreyòl

Poèmes

A Ati Max G Beauvoir...

Abandonne toi aux délices

A Bob Lemoine...

L'acacia

L'accomplissement n'arrive pas

L'acculture

A day

À Dessalines tombé au Pont Rouge

L'aide a deux tranchants

À Elena...

A Fidel...

A Fréderique...

A . I . D . S ... ( S.I.D.A )

Ainsi est ta nature

Ainsi meurt la liberté

Ainsi va l'amour

A l'affût de la nuit

A la nouvelle de la mort

À la vie sont nécessaires

Allons, viens faire l'amour...

Allons, viens faire l'amour...

Alors que d'un côté, c'est la réjouissance

Alors que la flamme

Alors que le monde

Alors que ta froideur

À ma mère

À mon garçon

À mon réveil ce matin

À Tiziano

L'âme de la femme

A mour, tu t'es incarné...

L'amour défendu

L'amour et le vrai bonheur

L'amour est un phénomène...

L'amour est un jardin

L'amour est une symphonie

L'Amour éternel

Amour de mère

L'amour n'a pas besoin

L'amour n'a point de temps

L'amour, simplement

Anagrammes...

Un an après...

L'âne dans la peau du lion...

À Nelson Mandela...

Une année arrive

Animal devant danger, mord

Un anniversaire

A poem for Mallory...

Après un somptueux repas

À quoi bon être une pensée

À Antenor Firmin

Anse d'Azur, tu petilles

Après avoir reçu la lumière

Après sa mort

A René Garcia Préval...

L'argent controle Tout

L'Art au fil du temps

L'art comme l'amour

L'art est un essai de l'esprit

A Sankara...

Au beau milieu

Aujourd'hui c'est printemps

Aujourd’hui le canal est triste

Au clair de la lune

Aussi loin que tu sois

Avant d'applaudir

Avant la conception

avant que le diable

L'avare pense...

Avec ta mine arrogante

Avec toi

Avec toi

A woman is a treasure

Bann san wont...

Bâtir un empire

La beauté n'a pas d'âge

La beauté n'est que simplicité

Belles femmes de mon pays

Bien plus qu'une compétition

Les bombes tombent

Bracelet rose

Les bombes tombent

Café amer...

Car déjà je m'accuse

Carnaval sur les décombres...?

Ce jour quand nous serons jugés

Celles qu'on pense frigides

Ce n'est pas si aisé, engagé

Ce n'est point

Ce que Dieu fait, il le fait bien

C'est la coupe

C'est la Saint Valentin...

C'est toujours le même drame

Certains mariages

C'était comme par hasard

Chaque femme

Changent les mœurs

Chez nous il y a un phénomène

Christmas is the Stars

Le ciel sur la mer

Cinco de Mayo

Le cœur de la mère

Le cœur est comme la mer

Combien faut-il de livres

Combien pensent

Combien en maintes fois

Comme des ânes et des mules

Comme le soleil de Midi

Comme l'homme peut être gueux

Comme sur une plage

Comme une chanson

Comme une Rose

Comme un dessein

Comme un poids qui pèse

Comme un sceau

Comment ai-je pu espérer

Comment s'habituer à la mort...

Connaitre une autre culture

Comme ta glace

Continue poète

Corps à corps perdu

Le cri de l'amputé

Crise...

La cruauté

Dans la pénombre

Dans la vie on traine

Dans la ville

Dans le silence de la nuit

Dans une bouteille d'alcool

Décembre

Décembre déjà

Dédié à toutes les mères....

D'enfer en enfer

De l'intellectualité

La démarche sure

Dénier la nationalité

De nos jours c'est la mode

Depuis la nuit des temps

De qui émane le pouvoir...

Dessalins 2012...

Desalins 2016...

De toutes les douleurs

Deux coqs à la gaguère

Dieu pour manifester

La distance de mes yeux

Distincte

Donc, on a du se quitter

Do Ré Mi Fa Sol

Drapeau

Drapeau 2016

Drapeau (18. Mai 2012)

L'école

L'édifice infecté de termites

L'égo en amour

L'égo en psychanalyse

L'élan du cœur

Elle mourrait tout doucement

Elle partait vers la lueur

Emlin se yon drapo

Emmène moi vers la nature

Enfin ma puce

En nous brûle une flamme

Entre déité et bestialité

Entre l'ange et l'animal

Entre tes pétales

Il est indéniable

Il est après minuit

Et depuis, tu m'as capturé

Et me voilà encore répudié

L'étranger

Évites les stresses ...

Évite trop de penser

L'excellence est une habitude

Exécutés sans merci

L'exil c'est mourir un peu

Ezili Dantor

La faim justifie les moyens...

Fan-m se bwa kajou

Fanm se jwèt bezig...

Fantasme de Liberté

Flè de fwa pou manman nan ekzil

La femme à son premier amour

La femme est une parcelle

La femme est une rivière

La femme est un trésor...

Fête des mères 2013

La fleur de ma pensée

Une fleur vit pour l'éternité...

Les fleurs comme les femmes

Fèt ti jou d-lan...

Fort Dimanche

Les gens soufflent

La Graine

Gwoudou gwoudou pase

H a! Il fallait un jour te laisser

Hanukkah...

Hommage à Gabriel Garcia Marquez...

Homage to Muhammad Ali...

Honte à vous

Il n'est jamais trop tard

Il nait pour mourir

J'accuse

J'ai baisé le ciel

J'ai beau essayer

J'ai couru vers la lune

J'ai croqué l'enfer

J'ai le cœur en écharpe

J'ai entendu les carillons

J'ai entendu dire

J'ai péché par amour

J'ai perdu mon âme

J'ai peur de t'aimer

J'ai peur de t'aimer

J'ai raté ma chance

J'ai soif de l'infini ...

J'ai vu...

Jamais je ne te quitterai

J'avais lu quelque part

Je cherche ton ombre

J'écoute dans ta voix

Je désiste parfois d'écrire

Je n'ai qu'à penser

Les jeux olympiques

Je me consacre

Je ne veux plus de ton cœur

J'expose mon âme pour toi

Je fluctue au rythme de ton cœur

Je n'aurai de repos

Je ne peux plus souffrir

Je ne sais quoi en toi

Je pensais que j'étais spéciale

Je préfererais mille fois

Je rend gloire à Celui qui guide

Je sais bien ce que tu souffres

Je suis mon histoire

Je suis seul ce matin

Je suis son client

Je t'ai offert le meilleur jour

Je te ferais l'amour

Les jeux olympiques

Je voudrais au ciel

Je voudrais simplement

Je voudrais t'embrasser

Je me meurs, ankyilosé

Je mets ma vie en danger

Je suis un défroqué...

Je voudrais bien savoir

Je voudrais d'un poème

Jounen entènasyonal lang kreyòl

Jour des aieux...

Jour des aïeux...

Le jour quand vous réaliserez

J uste pour te dire je t'aime

Juste pour vous amuser

Kanson wouj

Konnen zantray fèy !

Kwanza...

If you are gifted

Il a levé l'ancre

I have run

Le fanatisme est plus dangereux

Il faut parfois

Il faut un jour

Il m'est devenu l'habitude

Il ne suffit

Il n'est que décombres

Il n'existe de pire scélérat

Il y a des amis

It's Valentine's day...

Là où il n'y a pas d'amour

L'ingénue est un atout

L'ingénuité est un atout

L'image est le reflet

Livre ton corps

Loa Èzili se loa lanmou

Le loup dans la peau de la brebis

Lune bleue...

 

Legba, Lemba, sé li ki louvri chimen

Les lèvres de la femme dévoilent

La liberté n'est pas du tout

Un loup aux abois

Majestueux, géant mystérieux

Malgré les blessures

Malgré ce rosaire

Malgré les raclées sévères

Maman

Martin au processus

Les masques du rire

Menen'm

De mes blessures saignantes tu paises

Un merci parle au cœur

Mai

Malgré le sommeil

Matin au lever du soleil

Même les anges, des cieux

Merci pour ta chanson d'amour

La mère

Merveilles au connu

Mes poèmes

Mieux vaut un démon

Mieux vaut un mot

Miroir

Le monde s'en va (t) en guerre

Mon être crie vers toi

Mon inspiration

Monologue de Chimène...

Mon Requiem...

Muse, tu me confonds

Muse, pourquoi cette Passion

Mwen vini

La musique est l'essence

Ne pleure pas mon amour

Nessun dorma...

Noël c'est merveille

No more, Please, No More

Nos actes sont des comptes

Nos corps comme un verbe

Nos S A I S O N S

Notre sang est témoin

Nous avons hérité

Nous avons tous une empreinte

Nous paraissons être des jouets

Nous sommes doués d'une âme

Nous voyons la vie en nombre

Nul ne peut régresser le temps

La nuit a son mystère

La nuit en quelque sorte

Nwel

Ode à l'amour

On dit qu'avec l’âge

On dit souvent que notre pays

Ô ! Homme toi qui marches sous le soleil

On ne peut rien contre la nature

On ne sait jamais quand des nues

On ne se parle presque plus

Ô ! Petite fleur

Ô Venus, déesse

Onè pou DEFILE

On n'œuvre point en vain

On se réveille d'un rêve

Parler à une chaise

Par rapport à l'univers, la TERRE...

Parti de son pays

Partout à travers le monde

Les pas les plus longs

Passe le temps

Le passé n'est plus

Pauvre ou riche

Pensée

Les perdrix...

Père

Peuple du Ghana

Peut-on combattre la corruption

Il pleuvine...

Plus tu me fuis

Plus violent qu'un ouragan

Poème, accrostiche, méthaphore

Poème renversé

La poésie est comme la femme...

La poésie est toujours à la page

La politique pour certains

Pou komandan Chavez...

Pour comprendre la dictature

Pour couvrir la honte

Pour montrer son bon cœur

Pourquoi dois-je être dans une cage

Pourquoi plaidoyer mon amour

Pour résoudre l'énigme

Pour vraiment apprécier

Pouvoir de la PRIÈRE...

Les PRÉDATEURS

Il prie la Madonne

La prière

Une prière

Puisque je t'ai dans la pensée

Pwezi...

Quand habitué à la corruption

Quand je rève

Quand l'amour au lointain

Quand le renard

Quand je te nécessite le plus

Quand on a franchi le Rubicon

Quand on a beaucoup

Quand on aime

Quand on avait vingt ans

Quand on avait trente ans

Quand on entreprend

Quand on laisse

Quand on s'est connu

Quand on veut une race

Quand toutes les portes sur toi

Quand tu es le thème

Quand une victime

Que de sang coulé

Que j'aime la Pluie (Analyse d'un poème)

Que reste-t-il à faire

Que serais-je sans toi

Que serait la vie sans poésie

Qui a besoin du temps

Qui dans la vie

Qui n'a pas rencontré

Qui n'a pas vu Jérémie

Qui ne connait pas son histoire

Qui peut déchirer le cœur

Qui peut vaincre la mort

Qui peut vivre sans le sommeil...

Qui prend le temps

Quoi de neuf

Quoi qu'on fasse

Rappel

La réalité de l'amour

Refuge

Les réfugiés de la terre

Regard sur mes 62 ans...

Rendons grâce à Dieu

Résurrection

Rien dans la nature ne produit

Romance d'automne

La rosée, à peine épanouie

Rossignol chante... Chante

Sacrifice

Le sacrifice n'est point en vain

Se Kanaval...

Se konsa ou ka touye gede

Seul dans la nuit

Le sexe et l'amour

Si

Si...

Si l'amour quand on pense

Si aujourd'hui à ton port

Si Desalin te la

Si Dieu se partage

Si je commence

Si j'étais un colibri

Si je parle de ton sourire

Si je pouvais d'une chanson

Si la douleur

Silence

Le silence est la voix

Si muse m'était contée

Le singe n'a de cran

Si nos cœurs écoutaient leur battement

Si pures

Si tu as un don

Si tu étais dans mon cœur

Si tu ne peux, dire de la FEMME

Si tu vas en Haïti

Si une avalanche

Le souffle du poète jamais ne s'arrête

Le soleil vers son couchant

Un sourire dit tout...

Sous l'apparence de faiblesse

Souvent la beauté de l'art

Souvent on répète

Soyez simples de cœur

Stocks ... Markets...

Sucre amer

Suffit-il d'un pardon

Suicide au Paradis...

Super Bowl...

Sur ton regard, fuyant dans la nuit

Sur une fleur

Sur une peinture d'Albert Desmangles

Un crapaud dans un marais

Sur l'autel de l'Amour

Un paon se pavanait un jour

Une photo dit tout de toi

Ta chaleur m'ensorcelle

T'aimer, t'aimer d'aBord

Ta nature chante

Tant qu'il y aura

Ta plume

Ta plume est l'extension

La technologie

Le temps des vacances

Un temps pour chaque chose

Tes caprices

Tes cheveux

Tes lèvres

Tes lèvres ont scellé

Tes photos à tout coup

T'es un fichu caractère

Toi et moi mourons de rire

Ton âme pareille

Ton Amour m'a ennivré

Ton rayon est un univers

Ton sourire

Ton sourire

Ton sourire ne change pas

Tout élément a son affinité

Tout a été créé

Tout se lit sur ton visage

Tout en rose

Tout est dans la spontanéité

Tout est vanité

Tout est vibration...

Tout nous est Mystère

Tout pays divisé

Toutes ces fleurs

Tous les soirs comme d'habitude

Trayvon is just a name

Le train part

Trop jeune disparue

Tu agis pire

Tu as quelque chose

Tu coules dans mes veines

Tu commets les mêmes erreurs

Tu es comme la mer

Tu es nègre, te crois intègre

Tu es partie avec mon rêve

Tu es une de ces beautés

Tu es la sève

Tu frappes à ma porte

Tu m'es devenue une habitude

Tu me tues

Tu ne m'épargnes

Tu n'es plus comme avant...

Tu n'es que pensée

Tu m'as rendu froid...

Tu mets

Tu occupes ma pensée

Tu penses me confondre

Tu peux lire dans mes yeux

Tu resteras toujours

Tu restes pourtant mystères

Tu restes simplement au froid

Tu sais de l'hiver

Tu t'agrappes à la vie

Un anniversaire est un carrefour

Un beau jour le renard

Un cigare allumé

Une pensée pour les mères

Une voix dans une cour

U nifiés tous les pays

L'univers se dilatant

Vérité doit de sa cachette

Vertière 2012...

Vertière 2013...

Vertière 2016...

Vie de nègre

La vie est faite d'impromptus...

La vie est pure énergie...

La vie est un symbole

La vie ne vaut pas la peine

Vieillir c'est laisser la matière

Le visage est un livre

Le vodou est comme le Kalalou

La vraie beauté intersecte

Les vraies histoires

Il y a des amis

Yon pa kita

boule

 Viré monté