Potomitan

Site de promotion des cultures et des langues créoles
Annou voyé kreyòl douvan douvan
FLUX D'INFORMATIONS   feed   facebook Twitter                  LE POTEAU MITAN
KRÉYOLAD PHOTOTHÈQUE
ARCHIVES INDIANITÉ
MO FLÉCHÉ AUTEURS
MUSÉE DU DODO ZOBEL
FRAZ KREYÒL POTOMITAN IOCP

Visitez notre richissime sommaire vous ne le regretterez pas une seconde!!!

Le site Kapes Kréyol a beaucoup grandi, tant et si bien qu'il déborde le cadre du Capes de créole, tout en gardant une partie réservée à ceux qui préparent le CAPES, il a besoin de répondre à autre chose car il devient toujours plus un lieu d'échange et de promotion de tous les créoles. On a choisi le nom POTOMITAN, qui signifie le «poteau central», pour indiquer que notre site veut être un des piliers des langues et cultures créoles. Nous changerons la présentation du site au fur et à mesure de nos possibilités, si vous notez des problèmes techniques, écrivez-nous. Bonne navigation à tous! Charte de respect et de bienséance.

Les opinions et idées présentées sur le site appartiennent à leurs auteurs, elles ne représentent pas forcément celles du

Brice, une des dernières héritières
des «alchimistes» Kalinas

Les Kalinas, comme chacun sait, se protégeaient du soleil et des piqures de moustiques en se frottant tout le corps avec du roucou dont les graines avaient macéré dans de l’huile. Mais quelle huile? Puisque ni le ricin ni la noix de coco n’étaient encore connus dans nos régions à cette époque. Peut-être de l’huile extraite de l’arbre carapa, bois rouge, puisque le mot est d’origine amérindienne et qu’ils vont justement appeler le ricin, introduit très tôt dans la flore des iles, karapat.

Vous savez comment on fait l’huile de karapat à partir des graines de ricin? Brice, qui n’est plus toute jeune, sait très bien le faire. C’est sa mère qui le lui a appris. Mais qui donc l’avait appris à sa mère? Sa grand-mère?

...
à suivre

Hector Poullet