Grande Marche des originaires d'Outre-Mer
contre les discriminations

11 décembre 2004


Chers compatriotes,

Environ 10'000 manifestants selon le Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais, plus de 5'000 manifestants selon l’officier des Renseignements Généraux, le temps glacial (3°C) n’a pas empêché le succès de la Grande Marche des originaires d’Outre-Mer contre les discriminations. (Photo)

Tous ceux qui étaient là ce samedi 11 décembre 2004 ont le sentiment d’avoir vécu un grand moment, un moment véritablement historique. La fin d’une période de soumission et de passivité. La fin d’un cauchemar. C’est comme si on se réveillait d’un long sommeil, que tout redevenait possible parce que la conscience de nos valeurs, de notre valeur, de notre identité, cette conscience oubliée, enfouie au plus profond de nous-même émergeait pour nous rappeler notre dignité.

La parole est libérée désormais. Le peuple est debout et notre Marche pour l’égalité des droits et contre les discriminations ne s’arrêtera plus. 2005 sera une année de combats et de victoires.

Merci aux centaines de militants actifs du Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais qui se sont mobilisés depuis trois semaines pour faire le succès de cette manifestation. Le vice-président du Collectif, Frédéric BULVER, qui a supervisé l’ensemble du travail. Le service communication et sa quinzaine de membres avec Hugues CHELEUX, Christelle MONPETIT et Béatris COMPERE qui ont fait merveille. Les responsables qui ont coordonné la distribution de tracts et la pose des affiches, avec notamment Max ANONYME, Jean-Pierre CHATELUS, Elie BERNIER. Le pôle logistique avec ses « femmes », dont Patricia SOUTARSON, Cathy LEBON, Janis RADACAL, Juliette JEAN-BAPTISTE, Sandra AUDENAY, Yannick SOUBER, Rosite BECKLER, Mona ERAVILLE, Josie MARCIN. Les animateurs, notamment Guy REGISTRE et Jocelyn MINATCHI qui ont « chauffé » la foule. La soixantaine de membres du service de sécurité sous la houlette de Elie DOMERGUE et Daniel DALIN qui ont reçu les félicitations des forces de l’ordre pour leur efficacité. D’ailleurs la confiance était telle, qu’à Bastille, aucun policier n’était visible sur les lieux. Et bien sûr, comme dans toutes les manifestations organisées par le Collectif, aucun incident, même le plus bénin, n’a été déploré.

Merci à tous ceux qui ont bravé le grand froid pendant plus de 4 heures dans une atmosphère chaleureuse et magique. Nous leur disons aussi: préparez-vous, prévenez vos proches, vos amis, vos voisins. Le temps est venu de nous inviter à la table de la République.

Déroulé de la Manifestation :

Place de la République :

14h30 : 5 originaires d’Outre-Mer ont détaillé chacun un cas concret de discrimination : deux exemples de racisme au travail, un cas de violence policière, discrimination à l’embauche, discrimination à l’accès au logement.

14h45 : Interventions des représentants des syndicats qui ont soutenu la Marche du Collectif : Gabriel GUICHERON pour la CGT, Charles DAGNET pour la CFTC, Philippe SIOUL pour FO. Sans oublier Jack BERNARD (SUD) et Ary MICHINEAU… (Tous sont aussi des cadres du Collectif et ont contribué au succès).

Départ de la Grande Marche à 15h vers Bastille avec :

  • Les élus et responsables politiques : Victorin LUREL, député, président de la région Guadeloupe ; Eric RAOULT, député de Seine-Saint-Denis et vice-président de l’Assemblée Nationale ; Jean-Christophe LAGARDE, député de Seine-Saint-Denis ; Philippe EDMOND-MARIETTE, député de la Martinique ; Louis-Joseph MANSCOUR, député de Martinique ; Christiane TAUBIRA, députée de la Guyane ; Michel DUFFOUR, président du Conseil National du Parti Communiste ; Adrien GIRAUD, sénateur de Mayotte ; Georges AURORE, maire-adjoint de Créteil ; Georges-Pau LANGEVIN Déléguée Générale à l'Outre Mer de la Ville de Paris ; Sophie JACQUEST, Conseillère Régionale d’Ile-de-France ; Stéphane POCRAIN, ancien porte-parole des Verts ; Patrick FARBIAZ, les verts ; …
  • Nos Partenaires : MEDIA TROPICAL représentée par Alice CATOIRE et ZOUKER.COM représenté par Franck ANRETARD et David.
  • Des personnalités, artistes et sportifs : Pierre-Marie HILAIRE (ex-membre de l’équipe de France d’Athlétisme) ; DIEUDONNE ; Ivan VOYCE ; Sylviane CEDIA ; Souria ADELE ; JAMADOM ; Herman FLERET ; Pierre SAINTONS...
  • Des associations : CERFOM, Télé Bokay, APIVS, AGART(sur Toulouse), APPOM, AMEDOM, Karayb +, Les Merveilles Créoles, FADOM, CASOMIL (Tours), Coll'air (ile de la Réunion), Génération Outremer ; Karaibbean Spirit, ORA, MIR, Siguine, WIK (fac d'Evry), CAPDIV ; Kamanioc, Karayb'k, AGAGA, UOMS, APTOM, Archive, Joss ROVELAS et son équipe, Drancy Outremer, SFA, Flambo'ka (Nantes), ICF, Tropicoa.com …
    16h-18h : Prise de parole des politiques et des personnalités devant un public fervent et chaleureux.

De nombreux médias et toutes les chaînes ont couvert l’événement, seule France2 n’en a pas fait mention.

Financée par la redevance, France2, une fois de plus, montre le peu de cas qu’elle fait de l’Outre-Mer et de ses originaires tenus pour quantité négligeable. Dans toutes les statistiques du Collectif, France2 est la Chaîne hertzienne qui traite le moins de l’Outre-Mer et des ultramarins et qui est la moins ouverte au recrutement des minorités, à une exception près.

Différentes manifestations en Province et en Outre-Mer

  • A Saint Denis de la Réunion : Manifestation devant la préfecture
  • A Lille : Place de la République, distribution de tracts
  • A Toulouse : Place du Capitole, distributions de tracts
  • A Lyon : Place Bellecour, distribution de tracts

Ont soutenu la Marche sans pouvoir être présents : Antoine KARAM, président de la Région Guyane (représenté par Jean-Elie PANNELLE, conseiller régional); Anne-Marie PAYET, sénatrice de la Réunion ; Eric JALTON (représenté par son assistant parlementaire); Marcel DEHOUX, député ; Jean-Claude FRUTEAU, député européen ; Jérôme LAMBERT, député; Christian PAUL député ; Huguette BELLO, députée; Dominique VOYNET, sénatrice…

Le Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais en co-édition avec L’Harmattan, a publié pour l’occasion l’ouvrage Français d’Outre-Mer: une discrimination occultée par Patrick KARAM (décembre 2004, 110 pages). L’intégralité des recettes des ouvrages vendus par le Collectif financera les activités de l’association qui ne reçoit pas de subvention et refuse les cotisations. Il sera adressé à plus de 1'500 responsables politiques et journalistes pour qu’ils ne puissent plus dire comme M6, samedi au JT que les originaires d’Outre-Mer "s’estiment" victimes de discriminations, alors qu’il s’agit d’une réalité.

Pour commander cet ouvrage : Hugues CHELEUX (06 83 25 47 59 – par mail )

Cette Marche est une première étape dans la reconnaissance des discriminations que subissent les originaires d’Outre-Mer. Rejoignez-nous en adhérant gratuitement au Collectif sur notre site.

Si vous désirez militer activement dans votre ville ou dans votre région, merci de nous le faire savoir.

FOSS

Patrick KARAM
 

Sur notre site internet, l’article consacré par Le Monde au Collectif.